Le robot programmable est aujourd’hui considéré comme indispensable. Comme le latin l’était au Moyen-âge, les sciences et les mathématiques pendant la Révolution Industrielle, la programmation robotique est la matière incontournable en ce moment. En effet, l’environnement qui nous entoure le prouve : ordinateur, appareils électroménagers, smartphones, etc. Aujourd’hui, apprendre à coder est un peu comparable au fait d’apprendre l’alphabet.

Apprendre à coder au cours d’un projet robot au collège

Le robot programmable est inséré dans le programme scolaire de plusieurs établissements actuellement puisque la découverte de la programmation fait désormais parties des programmes d’enseignements officiels. Il existe également des écoles spécialisées qui proposent à leurs élèves des cours théoriques et pratiques sur la programmation robotique. On peut apprendre à programmer un robot dès la maternelle, jusqu’à l’université, voire même au-delà.

Au collège, les enfants entrent dans le vif du sujet. Si les élèves apprennent à construire robot programmable à l’école, ils découvrent aussi la programmation au même titre que le fait d’écrire, lire et compter. Même s’ils ne souhaitent pas faire une carrière de programmeur, ils sont initiés à la programmation pour les aider à comprendre le monde dans lequel ils vivent.

Pour ce faire, un projet robot est souvent proposé aux collégiens. Ils auront alors à faire preuve de logique, de créativité et de raisonnement pour comprendre progressivement le domaine.

Pourquoi introduire le robot programmable au collège ?

Comment faire un robot au collège ?

L’apprentissage de la programmation robotique au collège dure généralement 3 ans, mais cela dépend des établissements. Pendant ce laps de temps, les collégiens programmeront leur robot avec les blocs scratch. Ils auront notamment à utiliser la nouvelle version, laquelle est personnalisée pour les programmes de robot.

On attend surtout des élèves qu’ils trouvent la bonne codification pouvant commander le robot. Il s’agit alors de programmer les conditions, les variables et les fonctions. Les tâches sont ainsi plus complexes que l’apprentissage dédié aux enfants d’école primaire qui eux utilisent plutôt le logiciel scratch avec des icônes. Toutefois, le résultat reste le même : apprendre aux enfants à se familiariser avec la programmation robotique.

Plus tard, à la fin du collège, les élèves seront amenés à découvrir le langage C avec Arduino IDE. Puis au lycée, ils découvriront d’autres langages de programmation plus complexes comme Python, Minecraft et Tickle.